La Cap Skirring (ou Skiring) en Casamance Sénégal
Hôtels du Cap SkirringSéjours au Cap SkirringVols secs Cap SkirringLoisirs et activités au Cap SkirringFormalitésCap SkirringPetites annonces Cap SkirringPhotos de CasamanceLa CasamanceForum CasamanceInfos et nouvelles sur le Cap Skirring

Contactez-nous Restaurants du Cap Skirring Loisirs en Casamance Annuaire du Cap Skirring Abéné Casamance Kafountine Sécurité en Casamance Index des pages du site



Photos du Cap Skirring

La Villa des Pêcheurs au Cap SKirring

Sommaire Sitemap

Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace 
NUAGES NOIRS SUR LA SAISON SECHE,
ou la chronique de la mort du Cap Skirring

La saison 2009-2010 au Cap-Skirring s'annonce comme la plus mauvaise depuis 15 ans. Plus grave, une partie des problèmes qui mènent à cette situation s'annonce comme durable : recrudescence des attaques rebelles, fermeture du Club Med, faillite d'Air Sénégal, incompétence d'un syndicat d'initiative miné par la corruption et les intérêts personnels, criminalité, conflits sociaux et "petitecotisation" de la station forment un cocktail fatal au Cap Skirring.

Rebelles, Cap Skirring, CasamanceViolences et attaques du MFDC : Depuis plus d'un an, la situation est redevenue aussi explosive qu'au temps des attaques et des embuscades des années 90. Pas une semaine ne passe sans qu'une attaque rebelle ne fasse des victimes parmi les militaires, les rebelles ou les civils. Guet-apens, routes coupées, mines font la une de la presse nationale aussi régulièrement qu'à la belle époque. Plus inquiétant, des assassinats ciblés sont désormais perpertrés contre des personnalités de l'état (élus, préfets), des civils ou même des touristes (voir la rubrique ACTUALITE). Si le Cap Skirring, déjà miné par une nouvelle délinquance, est épargné par les violences, la station fait figure de village retranché au milieu d'une Casamance qui s'embrase à nouveau. Ca n'est guère rassurant pour les touristes et particulièrement pour ceux qui envisageaient quelques balades.

Air Sénégal, vols et billets d'avion Cap SkirringARRÊT DES ROTATIONS D'AIR SENEGAL : C'est l'un des plus grands coups portés à la station. La compagnie nationale Air Sénégal International a déposé le bilan en pleine saison touristique. Il s'agissait de la seule compagnie effectuant des vols domestiques entre Dakar et le Cap Skirring et entre Dakar et Ziguinchor. C'était également la seule compagnie régulière proposant des vols depuis la France vers le Cap. Son dépôt de bilan, prévisible depuis longtemps, a coupé la station du monde et a fragilisé les quelques agences toujours assez courageuses pour commercialiser les plages du sud. Aucune perspective sérieuse de nouvelle compagnie nationale n'est envisageable, surtout dans une période ou les plus grandes de ce monde (Air France, British Airways, etc...) licencient le personnel à tour de bras pour cause de difficultés économiques.

ABSENCE DE VOLS DIRECTS OU AVEC CORRESPONDANCE POUR LA SAISON : En raison du dépôt de bilan d'Air Sénégal International plus aucun vol régulier ne se pose au Cap Skirring (que ce soit de Dakar ou de Paris). Mais plus grave, la fermeture du Club Med pour la saison 2009-2010 (en raison son incendie) fait que le vol charter habituellement affrété principalement par l'hôtel ne se posera pas sur les pistes du Cap cette saison. La crise financière et la menace de la grippe H1N1 font pour finir qu'aucun autre avion n'est prévu avant fin... 2010 ! Une agence de voyages spécialisée, financièrement très fragilisée par les rapatriements et remboursements du mois d'avril (suite aux problèmes d'Air Sénégal) commercialise une "partie d'avion" qui continuerait vers le Cap Skirring après s'être posé à Dakar avec un autre affréteur. Les risques liés à la saison catastrophique à venir et à la crise financière devraient faire réfléchir ceux qui imaginent voler jusqu'au Cap cette année : ils risquent très fortement de se retrouver à passer leurs vacances d'hiver à Valenciennes en attendant leur chèque de remboursement. La situation est donc catastrophique et le Cap Skirring est isolé du monde depuis le mois d'avril. Même le bateau Aline Sitoe Diatta qui faisait la navette en Dakar et Ziguinchor s'est arrêté pour réparation. Il n'a été remis en service qu'au début de l'été. L'emprunter est d'ailleurs inimaginable pour des touristes qui viennent passer une semaine ou quinze jours seulement au Cap Skirring car les horaires de départ de l'aller et du retour sont rarement calés sur les horaires des avions venant d'Europe. Il faut donc passer au minimum un à trois jours à l'hôtel à Dakar et de toutes manières, le bateau et si souvent plein qu'il faut réserver ses places bien longtemps à l'avance.

Club Med Cap SkirringINCENDIE DU CLUB MED CAP SKIRRING : Le célèbre hôtel-club qui a fait la renommée du Cap Skirring a partiellement brûlé dans deux incendies au printemps (voir la page d'infos à ce sujet). Le principal avion étant affrété pour convoyer les clients de cet hôtel, il ne se posera pas cet automne dans la station. Un partie de l'animation et des activités du Cap (golf, etc..) étant assurée par le Club Med et ses clients, voilà un autre sujet de préoccupation pour la noire saison à venir.

INCURIE DU SYNDICAT D'INITIATIVE : Quand un chimpanzé illettré (que l'on surnomme d'ailleurs "The Chimp" avec l'accent anglais, un être assez trapu au faciès absent) qui sans que personne ne comprenne vraiment ni pourquoi ni comment (ou plutôt alors que tout le monde sait pourquoi et comment) se retrouve président de la Chambre de Commerce de Ziguinchor et du Syndicat d'Initiative, alors le tourisme peut couler ! L'arriération mentale dont fait preuve ce bourricot et les pratiques mafieuses auxquelles lui et son bon cousin (ex-député, ex-sinistre ministre, ex-maire de Ziguinchor et grand prédateur financier) sont habitués ont conduit au désastre actuel. Alors que vue la situation, toutes les énergies, toutes les bonnes volontés, toutes les médiations sont nécessaires pour relancer le tourisme régional (ou de manière plus réaliste pour éviter la débâcle), la clique élue (de manière d'ailleurs toujours aussi discutable et discutée) se sert de cette association débilisante pour servir ses propres intérêts. Une assemblée d'abrutis a transformé le Syndicat d'Initiative (chargé de défendre les intérêts du tourisme dans la région) en syndicat d'hôteliers se donnant la mission (seule et unique ?) de défendre les intérêts des plus véreux d'entre eux. Les quelques moutons castrés qui par peur de représailles ou par soumission au maître ne disent rien sont encore plus nuisibles et méprisables ::: c'est à ceux-ci que les jeunes Kabroussois au chômage devront demander des comptes. Avec leurs outils. >>> Voir notre lettre ouverte aux hôteliers de Casamance.

Délinquance, insécurité Cap Skirring CasamanceCRIMINALITE EN HAUSSE : Agressions, vols, viols, arnaques: pas une année n'a été plus calme que la précédente. Si on est encore loin de la situation déplorable que connait la Petite Côte sénégalaise, on s'y achemine cependant à grands pas. Rien n'est vraiment entrepris pour enrayer le phénomène et, se promener au Cap Skirring devient périlleux. En outre, un nouveau type de criminalité s'est installé en même temps qu'a augmenté le nombre de ceux que l'on appellent les "résidents", ces Européens louant ou construisant une maison et dont une partie de la population est peu recommandable. Certains de ces "résidents" génèrent par leur comportement ou leurs activités une nouvelle délinquance insidieuse qui a déjà coulé la réputation de Saly.

Conflits sociaux Sénégal Cap SkirringCONFLITS SOCIAUX : La pression immobilière de ces trente dernières années s'est encore accentuée durant les 5 dernières. Aujourd'hui, plus un lopin de terre côtier n'appartient aux villageois qui se retrouvent en 2009 avec leur maison et un morceau de marécage pour le riz. Pendant longtemps, le patrimoine des Kabroussois a été soldé à des investisseurs apportant ainsi des devises. Mais tout a été vendu et la fontaine à dollar s'est tarie. Les jeunes se sentent donc aujourd'hui spoliés et les conflits fonciers se multiplient. La revente de terrains déjà vendus ou les extorsions de fonds dont sont victimes certains propriétaires rendent la situation invivable. Quand rien n'a été construit sur le terrain on trouve généralement un moyen piquer la parcelle à l'étranger qui l'a acheté. Et quand quelque chose est construit c'est le chantage à l'incendie.

Parallèlement à tout ça, les grands hôtels qui fournissaient une partie de la main d'oeuvre (Savana, Royal Cap, Royal Kabrousse, et cette année Club Med) sont fermés et n'embauchent plus. Plus de travail, plus de terrains : les jeunes Kabroussois manifestent leur colère en défilant une machette à la main.

Grippe H1N1 SénégalGRIPPE H1N1 : Si cette satanée grippe n'est pas aussi dangereuse qu'on nous l'avait fait croire au printemps, elle n'en est pas moins terriblement contagieuse. Les structures sanitaires au Cap Skirring et en Casamance étant inefficaces et/ou inexistantes les touristes n'ont pas droit à l'erreur et on imagine mal des Arlésiennes en short passer leurs vacances avec un masque chirurgical. Les conséquences de cette grippe qui va atteindre son pic de contagion lors du dernier trimestre 2009 risquent d'être désastreuses. La cerise sur un gâteau à la grimace.

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 04/05/2012 - 15:05 par so  1 votes   
    Au nom de qui divulguez-vous ces informations mensongères sur le Cap-Skirring, Casamance et sur Cabrousse le village béni d'Aline Sitoé. Vous faite erreur. Ces sauvageries n'ont jamais vues le jour à Cabrousse dans ce villages où j'y suis né et vécu. Il ya pas meilleur que la Casamance. Aller voir si dans d'autres pays s'il y a pas de touristes tels Tunisie, Egypte je n'en sais où malgré tout. C'est vraiment dommage et que Dieu vous bénisse. Bon boulot!
  • Message déposé le 03/02/2010 - 12:02 par machou  1 votes   
    bonjour, de retour du cap,il y a 2 jours, j'y ai passé un excellent séjour, comme depuis les 15 dernières années que je fréquente cet endroit charmant, pour info, le club med est en reconstruction (je l'ai vu de mes yeux) et à ce jour les toitures qui avaient brulées sont déjà presque terminé, le club devrait réouvrir ses portes à la clientèle "chic" et "golfeuse", dès le 14 février! alors bonne ST valentin aux amoureux qui désirent se reposer dans ce paradis. la vie n'est pas facile en casamance, pas + qu'ailleurs, mais si l'on effraie les touristes, les casacés vont crever comme des chiens, ils ont besoin de ce tourisme pour vivre, normal ! XLAIRWAYS affrète de nombreux vols,régulièrement = paris/cap skirring, via une petite pose de 30 minutes à Dakar ! pas de quoi en faire un drame. alors bon séjour à tous en Casamance!
  • Message déposé le 26/01/2010 - 16:01 par Jo  1 votes   
    Je reviens de 8 jours (trop court!) du Cap Skirring. J'ai passé un excellent séjour.Les gens sont charmants, moins "pot de colle" qu'au nord du pays et polis. Le voyage, par Air CM, s'est très bien passé et nous n'avons vu aucune tension en Casamance. Si vous voulez bien manger, au bord de l'eau, dans un cadre enchanteur et à un prix très concurentiel, je vous suggère la Villa des Pêcheurs ; Jean-Pierre se plie à tous vos désirs. Cet endroit est merveilleux.
  • Message déposé le 12/01/2010 - 22:01 par saab  1 votes   
    ya allah c'est affreux je que je lis ,amoureux de cap skerring ça me fais mal au coeur
  • Message déposé le 28/11/2009 - 16:11 par bernardct  1 votes   
    Je suis assez surpris par les remarques sur le transport. J ai pris un vol XLIARWAYS Paris Cap Skirrimg et tout c est bien passe . Je passe un agreable sejour . Bernard
  • Message déposé le 07/11/2009 - 09:11 par awassena  1 votes   
    amoureux de cette région et de ces gens depuis 12 ans,j'ai mal de voir ce qui ce passe en ce moment,mais il fallait s'y attendre et c'est ceux qui crient au secours qui y ont m'y le feu et betoné le litoral si vous aimez ce pays faites comme moi dites vous que vous y etes des invités pas des maitres,il n'y a pas de fumée sans feu. il faut les aider si on donne 1 euro a la casamance il faut que se soit elle qui en profite pas d'autres
  • Message déposé le 10/10/2009 - 19:10 par AGNADIKO  1 votes   
    habituée depuis 15 ans au Cap, une merveille de station balnéaire, je ne serai pas audacieuse à partir en fin d'année, les vols ne sont pas certains, mais l'accueil est si généreux, on ne peut pas trouver cela en France, j'ose croire que la situation va s'améliorer, et que l'on pourra aider cette population démunie
  • Message déposé le 14/09/2009 - 13:09 par martine  1 votes   
    look commercialise encore la casamance ,jet tours aussi rien n'est perdu il faut nous mobiliser et sauver le tourisme et les habitants si accueillants ce sont nos amis
  • Message déposé le 11/09/2009 - 08:09 par Nicolas DP  1 votes   
    Mon frère et ma belle soeur sont partis à Skirring l'année dernière et m'ont parlé des belles plages de la zone. Ils n'ont eu pas de problème d'insécurité mais n'ont pas pu faire certaines excursions qu'ils pensaient faire (chauffeur refusant de se rendre dans certains villages proches du Cap par peur de braquage ou de guerre).
  • Message déposé le 09/09/2009 - 13:09 par Jean-Paul FONTAINE  1 votes   
    Bonjour à toutes et à tous. A la lecture des 3 commentaires précédents, il me semble très important d'attirer votre attention sur la sécurité totale qui a toujours régné à Cap Skirring depuis 25 ans. Notre station balnéaire est très éloignée des zones de tensions indépendantistes. Si vous désirez vous rendre à Cap Skirring en toute sécurité durant cette saison touristique d'hiver 2009-2010, le contenu de la page http://www.les-alizes-hotel.com/1_3acces.html de notre site Internet vous apporte la réponse à toutes vos questions concernant la desserte de Cap Skirring. Bon séjour à Cap Skirring. :-) Jean-Paul FONTAINE (www.les-alizes-hotel.com)
  • Message déposé le 21/08/2009 - 10:08 par Bart  1 votes   
    Dommage pour Cap Skirring mais avec la faillite d'Air Sénégal,l'incendie (criminel?) du Club Med la station sera désertée dans les mois qui viennent. J'avais réservé un séjour en décembre 2009. L'agence a annulé ma réservation.
  • Message déposé le 11/08/2009 - 10:08 par Marie  1 votes   
    bonjour, je souhaite partir au moi de novembre au cap, j'envisage de venir en avion. je voudrais savoir si je dois abandonner l'idée d'atterrir au cap? A part sur ce site je ne trouve pas d'info sur le net, quelques sites proposent des billets mes je n'ai pas tellement confiance vu la situation du cap cette saison. Dans ce cas, puis-je envisager d'atterrir à ziguinchor ou le problème avec air sénégal reste le même ? Merci de me donner des infos.
  • Message déposé le 10/08/2009 - 13:08 par Alaindit  1 votes   
    Je suis entièrement d'accord avec cette analyse qui fait mal à la Casamance. J'ignorais toutefois que AirCm pouvait avoir autant souffert financièrement de l'arrêt des vols ASI. Je me montrerai très prudent pour un éventuel achat de billet; bien que je préfère aller en vacances à Lille chez Maurice qu'à Valenciennes...
  • Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace