La Cap Skirring (ou Skiring) en Casamance Sénégal
Hôtels du Cap SkirringSéjours au Cap SkirringVols secs Cap SkirringLoisirs et activités au Cap SkirringFormalitésCap SkirringPetites annonces Cap SkirringPhotos de CasamanceLa CasamanceForum CasamanceInfos et nouvelles sur le Cap Skirring

Contactez-nous Restaurants du Cap Skirring Loisirs en Casamance Annuaire du Cap Skirring Abéné Casamance Kafountine Sécurité en Casamance Index des pages du site



Photos du Cap Skirring

La Villa des Pêcheurs au Cap SKirring

Sommaire Sitemap

Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace 
INCENDIE 2009 DU CLUB MED : HISTOIRE ET DEVELOPPEMENT

Incendie Club Med du Cap SkirringDeux violents incendies ont ravagé le Club Med au printemps (et notamment le 30 avril 2009 où des infrastructures lourdes comme la paillote centrale sont parties en flammes). Près d'un hectare de bâtiments ont été réduits en cendres (l'essentiel de l'hôtel est construit dans les matérieux locaux avec notamment des charpentes en bois et des toits de chaume).

Malgré le climat plutôt humide que connaît le Cap Skirring, la station est victime d'un nombre d'incendies anormalement élevé, sensiblement aussi important que ceux que l'on retrouve dans des zones plus arides comme la Corse. Pas une saison ne passe sans qu'un hôtel ou une auberge ne soit incendié...

Photos : à droite, l'incendie fait rage, ci-dessous : après le passage des flammes (crédit : anonyme, Senegalerie).

Cet étrange phénomène a commencé au milieu des années 90 par un premier incendie, au Club Med justement. A l'époque, les populations locales mêlées à des rebelles du MFDC avait mis la station a feu et à sang et avait rendu, enfin, la station célèbre... au journal de 20h00. Manque de bol, l'année précédente le Club avait déjà vu périr 28 de ses gentils membres dans les marécages casamançais dans le crash d'un coucou affrété par l'hôtel.

Incendie Club Med du Cap SkirringDepuis, 5 ou 6 des plus gros établissements touristiques du Cap Skirring ont été la proie des flammes, même si par miracle aucun touriste n'est encore mort.

Aujourd'hui le Club Med est dans une situation critique. L'hôtel n'est pas pas censé ouvrir avant le mois de février (pour 2 mois ???) et risque probablement de ne pas ouvrir du tout avant la saison 2010-2011. Mais la récente reprise des attaques des rebelles du MFDC en Casamance et les incidents à répétition dans cette région sensible du Sénégal risquent fort de décourager le Club Med de continuer sa vie au Sénégal (le Club Med de Dakar été vendu il y a peu et seul celui du Cap Skirring subsistait quelques mois par an). S'il s'agit bien d'une déception pour les nombreux clients réguliers du célèbre hôtel-club, c'est aussi une tragédie pour l'économie de la station (voir notre article la saison touristique 2009-2010).

Cet incendie pousse à réfléchir à l'avenir du Cap Skirring car cet incendie criminel de plus est sur le point de décourager le grand groupe international, seul garant de la survie de la station balnéaire. La sécurité des touristes ne peut être assurée dans un site touristique où le moindre conflit social dégénère en coups de machette et flèches incendiaires.

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 31/03/2010 - 13:03 par cateleu  1 votes   
    le village a été reconstruit et rouvert fin février. il est magnifique et nous nous sentons en sécurité. il est garant de l'économie de la région car il fait vivre de nombreux locaux en leur donnant un emploi sans compter les touristes sollicités dans toute la région
  • Message déposé le 23/02/2010 - 09:02 par dudu  1 votes   
    Dommage pour la casamance, si joli pays, que nous fréquentons depuis 10 ans, une fois par an, car nous parrainons des enfants,pour assurer leur scolarité et les vêtir pour l'année, dans le village de Cabrousse .
  • Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace