Elinkine

Localisez ce lieu sur la carte

Elinkine (ou Elinlin ou Elinkinde) est un village de Casamance (Sénégal), situé dans l'embouchure du fleuve Casamance, à 35 km d'Oussouye.

Sommaire

Histoire

Un traité entre la France et les chefs de Kagnout est conclu à Elinkine le 25 mars 1851, concrétisant la cession de l'île de Karabane à la France  (1).

Le puits d'El Hadj Omar a été classé par les Monuments historiques en 2003  (2).

Administration

Le village fait partie de la communauté rurale de Mlomp, située dans l'arrondissement de Loudia Ouoloff et le département d'Oussouye, une subdivision de la région de Ziguinchor.

Géographie


Les localités les plus proches sont Efrane Elinkine, Sifoka, Karabane, Samatit, Santiaba Ouolof et Tamani.

Population

Selon le PEPAM (Programme d'eau potable et d'assainissement du Millénaire, Elinline compterait 339 personnes et 47 ménages.

Économie

Ce petit port de pêche profite également du tourisme, grâce à sa plage, mais aussi parce que c'est le point d'embarquement pour l'île de Karabane.

Notes

  1.  (↑) « Traité conclu à Elinkine, le 25 mars 1851, entre la France et les chefs de Cagnut, pour une cession de territoire », dans Recueil des traités de la France (1713-1906), publié sous les auspices du Ministère des affaires étrangères par M. Jules de Clerq, Leiden, 1987 [1] [archive]
  2.  (↑) Arrêté du 27 mars 2003 [2] [archive]

Voir aussi

Bibliographie

  • (fr) Muriel Scibilia, La Casamance ouvre ses cases. Tourisme au Sénégal, L’Harmattan, 2003, 174 p. (ISBN 2-85802-676-9)

Liens externes

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page

  • par Doudou 1 votes   

    Mon avis sur le village de Elinkine est que ce village souffre de la maladie d'insalubrité et de manque d'eau potable.Pour ce faire je vous invite et vous demande d'aider les population a se défaire de cette situation. Pour tout investissement,adressez vous au président de l'association des jeunes s/c du chef de village.

  • par alainliliane 1 votes   

    Nous avons vécu près d'un an en voilier près du village d'Elinkine. Nous n'oublierons jamais la gentillesse de la population et notamment de deux jeunes gens qui nous ont fortement aidé lorsque mon mari a eu la malaria. Nous y avons vécu sans jamais fermé la porte de notre bateau même lorsque nous partions pour toute la journée à Ziguinchor. Nous recommandons particulièrement les habitants de la Casamance pour leur hospitalité, leur gentillesse, leur honnêteté. Nous y avons eu que de bons contacts. Merçi à tous les Casamançais.