La Cap Skirring (ou Skiring) en Casamance Sénégal
Hôtels du Cap SkirringSéjours au Cap SkirringVols secs Cap SkirringLoisirs et activités au Cap SkirringFormalitésCap SkirringPetites annonces Cap SkirringPhotos de CasamanceLa CasamanceForum CasamanceInfos et nouvelles sur le Cap Skirring

Contactez-nous Restaurants du Cap Skirring Loisirs en Casamance Annuaire du Cap Skirring Abéné Casamance Kafountine Sécurité en Casamance Index des pages du site



Photos du Cap Skirring

La Villa des Pêcheurs au Cap SKirring

Sommaire Sitemap

Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace 

Baïnouk (langue)

Le baïnouk (ou baynounk) est une langue parlée par les Baïnouks en Casamance (Sénégal), mais également en Gambie.

Elle fait partie des langues rattachées à la branche nord des langues atlantiques, elles-mêmes sous-catégorie des langues nigéro-congolaises.

Sommaire

  

Autres noms

Banyum, Banyun, Bagnoun, Banhum, Bainuk, Banyuk, Banyung, Baynunk, Elomay, Elunay, Ñuñ

Variantes

On peut distinguer le baïnouk-gunyaamolo et le baïnouk-samik.

  • Le baïnouk-gunyaamolo était parlé au Sénégal par 5 635 personnes en 2002. On le rencontre au Nord du fleuve Casamance, à l'intérieur d'un triangle formé par les localités de Bignona, Tobor et Niamone, soit au Nord de Ziguinchor. Il est également parlé en Gambie.
  • Le baïnouk-samik était parlé par 1 685 personnes en 2002. On le rencontre surtout sur la rive gauche du fleuve Casamance, autour de Samik et des villages environnants, soit à environ 20 km à l'Est de Ziguinchor.

Voir aussi

Bibliographie


Aucun produit culturel dans la boutique
XML ERRdata
  • (fr) Serge Sauvageot, « Note sur la classification nominale en baïnouk », in La classification nominale dans les langues africaines, Aix-en-provence, 3-7 juillet 1967, Paris, CNRS, 1967, p. 225-236

Liens externes

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace