La Cap Skirring (ou Skiring) en Casamance Sénégal
Hôtels du Cap SkirringSéjours au Cap SkirringVols secs Cap SkirringLoisirs et activités au Cap SkirringFormalitésCap SkirringPetites annonces Cap SkirringPhotos de CasamanceLa CasamanceForum CasamanceInfos et nouvelles sur le Cap Skirring

Contactez-nous Restaurants du Cap Skirring Loisirs en Casamance Annuaire du Cap Skirring Abéné Casamance Kafountine Sécurité en Casamance Index des pages du site



Photos du Cap Skirring

La Villa des Pêcheurs au Cap SKirring

Sommaire Sitemap

Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace 

Édouard Diatta

Édouard  (1) Diatta (1913-1971) est un homme politique sénégalais originaire de Basse-Casamance, ancien député et maire d'Oussouye et plusieurs fois ministre avant l'indépendance.

Sommaire

  

Biographie

Fils de Benjamin Diatta, chef de la province d'Oussouye couvert de décorations (2), Édouard Diatta est né le 9 août 1913 à Karabane en Casamance. Il fréquente l'école primaire de Karabane, puis est envoyé à l'école des pères du Saint-Esprit à Dakar où il fait la connaissance de Léopold Sédar Senghor.

Il est secrétaire principal des Greffes et Parquets, conseiller général de la 4e circonscription (3).

Proche d'autres intellectuels casamançais, tels que Émile Badiane, il est tour à tour membre de la SFIO, du Bloc démocratique sénégalais (BDS) et du Bloc populaire sénégalais (BPS).

Il est élu député, d'abord à l'Assemblée territoriale en 1946, puis à l'Assemblée nationale après l'indépendance.

Alors que Pierre Lami et Mamadou Dia sont respectivement président et vice-président du Conseil de Gouvernement du territoire du Sénégal, il est ministre des Travaux publics et des Transports dans le gouvernement du 20 mai 1957, puis ministre de la Santé et de la Population dans le gouvernement du 18 juin 1958  (4).

De 1962 à 1967 il préside la Commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale  (5).

Édouard Diatta s'éteint à Dakar le 9 mai 1971.

Marié à Clotilde Joséphine Marie d'Erneville en janvier 1948, il était père de trois enfants dont l'ambassadeur Bruno Diatta  (6).

Postérité

Un boulevard de Ziguinchor porte son nom.

Notes

  1.  (↑) Parfois cité comme Édouard-Pierre Diatta ou Pierre-Édouard Diatta
  2.  (↑) Hommes et destins : dictionnaire biographique d'outre-mer, vol. 4, Académie des sciences d'outre-mer, 1975, p. 255 (ISBN 9782900098035)
  3.  (↑) Ibrahima Ndao, Sénégal, histoire des conquêtes démocratiques : essai, Nouvelles Éditions africaines du Sénégal, 2003, p. 112 (ISBN 2-7236-1524-3)
  4.  (↑) Gouvernements du Sénégal de 1957 à 2007 (Site Équité et égalité de genre au Sénégal, Laboratoire GENRE [archive] Université Cheikh Anta Diop, Dakar)
  5.  (↑) Oumar Diatta, La Casamance : essai sur le destin tumultueux d'une région, L'Harmattan, Paris, 2008, p. 142 (ISBN 978-2-296-06745-5)
  6.  (↑) Fiche sur Sénégalmétis [archive]

Voir aussi

Bibliographie

: Ouvrage ou article utilisé comme source pour la rédaction de cet article

  • Babacar Ndiaye et Waly Ndiaye, Présidents et ministres de la République du Sénégal, Dakar, 2006 (2e éd.), p. 143

Liens externes

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace